Valérie Dréville

rechercher

X

Entourée de jeunes élèves du CNSAD, Valérie  Dréville revient sur son parcours à l’école de Chaillot dirigée par Antoine Vitez où elle a découvert la recherche perpétuelle dans le travail d’acteur  « Vitez le nomme le cahier d’exercice perpétuel ».

Elle fait ensuite part de son expérience à Moscou avec le metteur en scène Anatoli Vassiliev « c’est un théâtre laboratoire, c’est un lieu d’exercices perpétuels où la notion de public n’était pas une fin en soi, le public venait mais plutôt quand les travaux étaient arrivés à maturité… »

Elle évoque dans le travail d’acteur l’importance du monologue qui peut prendre la forme d’un dialogue avec soi (le personnage se dédouble), s’instaure alors un dialogue intérieur.

La comédienne prend le temps de répondre aux différentes questions posées par les élèves du CNSAD, sur le storytelling, la lecture par les pieds, l’espace, le dépassement des limites… Elle donne de précieux conseils en s’appuyant sur des exemples concrets tirés de ses propres expériences d’actrice.

Une actrice hors-norme à découvrir pour les metteurs en scène afin de mieux connaître leurs interprètes !

actuimg

THÉÂTRE

23/11/2017
Théâtre du Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris