Le Birgit Ensemble

rechercher

X

Une rencontre au CNSAD avec Jade Herbulot et Julie Bertin autour du Birgit Ensemble.

Ces anciennes élèves de la promotion 2014 du Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris, expliquent les raisons qui les ont poussés à créer le Birgit Ensemble, et prennent le temps de répondre aux questions posées par le public.

Après des études de lettres modernes à l’École normale supérieur de Lyon, Jade Herbulot entre à l’école du studio Théâtre d’Asnières où elle rencontre Clara Hédouin avec qui elle adapte et met en scène Les Trois Mousquetaires, une série sous forme de théâtre-feuilleton présentée dans des espaces publics. Jade Herbulot, joue en tant que comédienne dans différents théâtres comme par exemple, le Théâtre des Quartiers d’Ivry et le Théâtre de Belleville, et intègre ensuite le CNSAD.

Après des études de philosophie à l’Université Paris Sorbonne, Julie Bertin entre à l’école du studio Théâtre d’Asnières en 2009, pour intégrer le Conservatoire national supérieur d’art dramatique deux ans plus tard. Elle commence son travail de metteuse en scène et de comédienne avec  l’Éveil du printemps de Frank Wedekind, puis en créant Berliner Mauer : Vestiges avec sa camarade Jade Herbulot.

La compagnie qu’elles fondent, Le Birgit Ensemble, en 2014, produit des spectacles qui questionnent et retracent l’histoire de l’Europe de 1945 à nos jours. Elles créent leur deuxième spectacle pour un Prélude en 2015, et terminent une tétralogie intitulée Europe, mon amour présentée au 71e Festival d’Avignon.

Leur envie est de faire fi du quatrième mur et du contemplatif au théâtre et d’utiliser le rapport direct et la participation du spectateur comme stratégies de mise en scène.  « Notre compagnie s’ouvre à une génération née entre 1986 et 1990 dont la compréhension du monde et de l’actualité les lient dans le travail ».

Un travail de mise en scène original et engagé.

 

actuimg

THÉÂTRE

15/05/2018
Théâtre du Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris